Nouvelle année, nouveau cycle

Première peinture terminée d’un nouveau cycle: “Notes sur l’éphémère”. On y voit des coquelicots, plantes symboliques et fragiles (elles ne survivent qu’une journée lorsqu’elles sont coupées). Le fond de support est une vieille carte du cosmos, un infini que la science astronomique moderne recule et étend sans cesse, indéfiniment.

“Notes sur l’éphémère” – pastel sur carte du ciel

Laisser un commentaire

Close Menu